19
juin-2017

Itinéraire de 3 semaines à Cuba

Print Friendly

Partez sur les traces du Che, de la musique, des magnifiques plages aux eaux turquoises et de la culture des cigares… le tout accompagné d’un bon mojito ! Ça vend du rêve !

La destination n’est pas donnée pour les backpackers mais rassurez votre portefeuille, il est possible de la faire à moindre coût en trouvant des solutions alternatives comme dormir chez l’habitant ou partager une voiture pour un trajet.

L’île est grande et les trajets prennent du temps, il faudra donc faire des choix sur les villes à visiter. En trois semaines, nous avons fait le nord et le centre de l’île. Malheureusement nous n’avons pas pu faire le sud et les plages.

Formalités d’entrée à Cuba: un passeport et un visa touristique

Nous avons contacté l’ambassade de Cuba  (Bruxelles) afin d’avoir un VISA. Pas facilement joignable (si tu parles espagnol ça sera plus facile).

Certaines compagnies aériennes proposent un visa dans leur vol. C’était en fait notre cas  avec Air Canada… pensez à vous renseigner.

Il faut absolument avoir réservé la première nuit à l’arrivée à Cuba (au passage des douanes, on vous demandera l’adresse et la preuve de réservation… un mail de réponse fera l’affaire). Nous avons eu droit à un interrogatoire supplémentaire (en espagnol) car nous n’avions pas réservé la première nuit.

Notre itinéraire de 3 semaines à Cuba

Nous vous conseillons de finir par la Havane, car après 3 semaines de nourriture locale, on est content d’être dans une grande ville.

La plupart des voyageurs commencent par Vinales et descendent dans le sud. Nous avons fait l’inverse pour pouvoir assister à un concert à la Havane en fin de séjour. Nous avons été étonné de découvrir qu’il y avait moins de transport en faisant dans ce sens (mais c’est tout à fait possible).

Nous avons atteri à Varadero car les billets d’avion étaient moins chers que pour la Havane avec AIR CANADA.

Voici notre itinéraire:

  • Arrivée à Varadero
  • Santa Clara: 1 jour
  • Trinidad: 2 jours
  • Cienfuegos: 2 jours
  • Playa Giron: 1 jour
  • Vinales: 2 jours
  • Havana: 4 jours
  • Varadero: 1 jour

Si c’était à refaire nous ne serions pas allé à la playa Giron, nous n’avons pas trouvé les plages exceptionnelles et les possibilités de restaurants et bars sont très très limitées.

Notre grand coup de coeur revient à la ville de Cienfuegos et l’excursion au El Nicho (cascades) à ne pas manquer ! Bien que plus touristique, la ville de Trinidad nous a aussi beaucoup séduite.

Nous avons été étonné de Varadero qui reste très touristique mais après les grands hôtels all-in, il y a une petite ville plutôt sympa avec des restaurants et cafés plus typiques. Nous nous attendions à détester cette ville après tout ce qu’on peut lire sur internet ou dans les guides mais au final nous avons plutôt apprécié les plages et le centre-ville animé.

Bus locaux, touristiques ou taxis? Choisir son moyen de Transport à Cuba

Niveau transport, le système est assez particulier.

Il est impossible de prendre les bus locaux, ils sont réservés aux cubains. Nous avons essayé à plusieurs reprises… mais on ne voulait pas nous vendre de billets.

Notre périple a commencé par un bus touristique qui s’est avéré être déjà complet (VIAZUL), donc dès le départ nous avons dû trouver une alternative pour ne pas rester bloqués dans la ville. Nous avons rencontré un gars avec qui partager un taxi pour se rentre à Santa Clara. Aux abords des gares routières, des taxis proposent de vous emmener à votre destination pour quelques pesos en plus que le bus touristique officiel (voir un prix équivalent), il vous suffit de trouver des voyageurs qui sont dans la même situation pour partager le taxi. Ça peut paraître étrange mais le système fonctionne très bien et c’est sûr. Nous n’avons au final pris que 2 fois le bus pendant tout notre voyage. Le reste du temps, on trouve des gens pour partager un taxi a la gare routière (s’y rendre aux horaires du bus).

Prendre le taxi est pratique car ils partent tout de suite (pas besoin d’attendre l’horaire du bus) et vous déposent à l’endroit où vous logez et non à la gare routière. Parfois, il nous est arrivé d’avoir quelques petites surprises… genre des voyages dans un vieux bus ou un camion à bétail (mais cela fait partie de l’aventure ;-) ) Les cubains ont plein d’idées…

On essaie parfois de négocier pour payer en arrivant dans la ville, mais parfois ils ont besoin de l’argent pour mettre de l’essence.

Où se loger à Cuba?

Les logements chez l’habitant se nomment des Casa particular. Ça coute entre 25-35 USD la chambre par nuit, vous pouvez négocier un peu. Repas non compris. C’est facile d’en trouver sur place. Tout se passe par le bouche à oreille. Vous allez dans une Casa, vous lui dites  que le lendemain vous allez dans une autre ville et ils auront une bonne adresse pour vous. Ils réservent pour vous et vous donnent l’adresse de la casa.

On repère les casas particulares grâce à une pancarte qui représente une sorte de flèche bleue sur fond blanc, placée sur la façade de la maison avec la mention « arrendador divisa ». Le passeport est demandé dans les casas particulares pour enregistrement.

Monnaie: comment payer à Cuba?

Deux monnaies sont en circulation dans le pays. La monnaie pour les touristes et pour les locaux.

Que visiter à Cuba? 

Visiter HAVANA

  • Visite guidée de la fabrique de cigare Partagas (intéressant, ticket à réserver). Possibilité d’acheter des cigares beaucoup moins chers (les travailleurs revendent le surplus de la journée aux gens qui font les visites). Attention aux faux cigares qu’on vous vend en rue.
  • Musée du rhum Havana
  • Voir l’hôtel nacional, entrer à l’intérieur de ce majestueux hôtel ça vaut la peine et pousser jusqu’au jardin.
  • Voir la Plaza de Armas, un peu plus loin mais très jolie et bordée de cafés pour prendre un verre ou manger un bout.
  • Voir le building emblématique du Capitol.
  • Marcher vers le Malecón (chemin le long de la mer) : bars sympa dans la vielle ville pour flâner et boire un verre.
  • Tir d’un boulet de canon et petit spectacle à la forteresse La Cabaña, belle vue de nuit sur la ville. Ok si vous avez du temps mais ce n’est pas exceptionnel non plus. On était un peu déçu qu’un seul boulet soit tiré. Il y a un petit spectacle avec des gens déguisés en habits d’époque. Le coup est tiré à 9h précise donc soyez à l’heure (vers 8h en haut de la forteresse) ! Il y a beaucoup de monde. Ticket à booker.
  • Il y a des tours organisés dans les voitures taxi (voiture rose) qui sont vraiment pas mal, ils vous font un tour de la ville et s’arrêtent quand vous voulez, ça coûte 35 cuc.

Où loger à Havana?

On logeait dans une casa dans le quartier de Vedado (sur le long du malecon) près de la synagogue mais vous pouvez peut être trouver plus central.

Visiter SANTA CLARA

  • Il y a possibilité de visiter également une fabrique de cigares à 15h (comme à Havana). On est arrivé trop tard pour la visite on ne sait pas vous dire si c’est bien.
  • Monument du Che, il y a un musée en dessous qui est payant (on n’a pas pu y aller car il y avait trop de file à l’ouverture du musée et on avait un bus à prendre).
  • Le centre-ville n’a rien d’exceptionnel.
  • Visite du train qui a été déraillé par le CHE.
  • Dégustation de croquetas au café Europa au centre ville (et Cuba Libre bien entendu).

Où loger à Santa Clara?

Logement chez Greg et Kate (Casa sympa avec beau patio  rempli de plantes et petite terrasse). Casa très agréable.

Arrivé à la station VIAZUL on trouve une italienne avec qui partager un taxi pour Trinidade pour 10 CUC/personne pour 2h de trajet.

Que faire à TRINIDAD en 2 jours? 

Trinidad, c’est magnifique mais devenu très touristique. C’est la plus vieille ville de Cuba, musique 24/24h.

  • Boire un verre à la terrasse du bar/resto «  la terrassa » près de la place major: superbe vue sur les toits de la vieille ville !
  • Au centre-ville il y a la casa de la musica, café avec de l’animation.
  • Café beer garden, café ouvert avec comme décor les murs d’anciens remparts.
  • Ne pas hésiter à se balader dans les rues moins touristiques pour voir comment les locaux vivent.
  • Soirée discothèque dans une cave. Il n’y a que des touristes, pas de locaux. 5 CUC pour l’entrée.
  • Plage ANCON : à 18km de Trinidade. Location de vélos 5 CUC/pers à la Casa pour la journée. Vélos assez vieux et on ne pouvait pas remonter la selle mais on a survécu et on adoré cette journée balade en vélo. On passe par le petit village de Boca (joli et reposant). Il y a de belles casas également.  Quelques plages avec des paillotes sur le chemin. Attendez-vous à devoir payer pour garer le vélo 1 CUC. Sur les plages, un gars vous demande si vous voulez des boissons ou manger les poissons pêchés (pas moyen d’avoir plus frais).  2h de route à vélo avec de magnifiques petites plages vers la plage ancon. On a d’ailleurs préféré la plage juste avant celle d’Ancon (plus verte et sauvage).  Retour par une route plus courte 12km au retour mais les paysage ne sont pas terribles et pas près de la mer (18km à l’aller).

On s’est arrangé avec des backpackers trouvé à la station de bus pour partager un taxi vers Cienfuegos. 10 CUC/personne. Très beaux paysage en route.

OÙ LOGER À TRINIDAD?

Logement à la casa Hostal Monguy chez Ramon (calle Independence 25)

Que Faire à CIENFUEGOS pendant 2 jours?  notre coup de coeur

Un peu moins touristique que TRINIDAD.

  • Visite de la ville et du théâtre
    • Balade agréable au coucher du soleil sur le Malecon vers punta garda. On peut rentrer en taxi-vélo vers la ville pour 5 CUC. Repas dans une pizzeria très locale DINO sur le bord de la route. 4/5 CUC la pizza.
    • Le week-end, les locaux boivent des bouteilles de rhum le long de l’eau.
    • Petit café sympa près de l’ambarcadaire (muelle real) avec parfois des groupes de musique, quelques petits plats à manger et partager autour d’une table (croquettas et brochettes) et bien entendu des mojitos ou cuba libre. Locaux et touristes s’y retrouvent autour de grandes tables à partager.
  • On est parti le lendemain voir une forteresse (Castello de Jagua). A faire si vous avez du temps, sinon passez votre chemin. Prendre un ferry 1 CUC / personne puis un autre bateau pour l’hôtel Pasacaballo pour traverser le cours d’eau, ensuite un mini-van (expérience locale garantie) attendra à la sortie du ferry. Après la visite, attendre un bateau vers la plage de Rancho Luna (ok  ne vaut pas spécialement le détour). C’est un endroit plus calme avec moins de touristes. On a repris un taxi du parking de l’hôtel pour rentrer a Cienfuegos, la course a coûté 13 CUC.
  • El nicho Waterfalls : ça vaut la peine !  Belles cascades et petits points d’eau pour se baigner.  À 1h30 de route de Cienfuegos.  On avait loué une Lada pour y aller (elle chauffait et fumait car la route monte pas mal).  Entrée du parc naturel : 9 CUC avec un guide (c’est obligé) par groupe.  Prendre vos maillots pour vous baigner et des bonnes chaussures pour la montée. Au retour, dans un petit village sur le chemin, on prend des parts de pizzas et un sandwich dans une aubette au bord de la route (très local) + visite du jardin botanique avec un guide en français.

Que visiter  à Vinales?

Havana-Vinales : +/-5h de trajet

  • Balade en cheval de +/-4h et passage dans une grotte, visite fabrique de tabac (possibilité de fumer un cigare) et café. 20 CUC/pers.   C’est pas mal on voit de beaux paysages, je pense que c’est possible de le faire sous forme de randonné.

Où manger et boire un verre à Vinales?

Resto italien EL OLIVIO dans la rue principale. Ça change des restos cubains ;-) on y a été 3 fois ! On y sert une cuisine méditerranéenne assez bonne.

Mogote Cafe: situé un peu l’écart (au bout de la petite rue qui passe devant l’église), c’est probablement l’endroit le plus agréable de Viñales pour prendre un verre, casser la croûte ou admirer le coucher de soleil depuis la terrasse qui donne sur les champs et les mogotes.

On vous conseille de prendre des bons tapas et des mojitos au café JP3 sur la rue principale avant le repas.

Il y avait un bar sympa dans la rue perpendiculaire à la rue principale avec des gros mojitos et ambiance avec des chaises en rondins de bois. (Je ne me rappelle plus le nom).

Possibilité de loger un peu plus loin dans la ville et d’avoir une superbe vue sur les montagnes (après la pompe à essence à 5 min). C’est plus calme mais plus loin du centre.

Booker un logement dès que vous arrivez dans la ville précédente, quand on y est allé tout était full.

Varadero

Arrivé à l’aéroport, on échange des euros contre des CUC à un petit guichet. Il s’est avéré que c’était au même taux que dans une banque.

Taxi pour aller de l’aéroport au centre-ville: 20 CUC en négociant

Arrivé sur place, on nous demande dans la rue si on a un logement. On le suit et il nous emmène vers une casa correcte mais notre hôte n’était pas des plus accueillant.

On a trouvé un taxi qui pouvait nous emmener le lendemain vers Santa Clara pour 60 CUC à partager avec les gens dans le taxi. Malheureusement l’autre gars n’est pas venu  au RDV donc nous avons du partager la course à 2 au lieu de 3. Environ 4h de route et arrêt pour manger sur la route.

Autres conseils pour visiter Cuba

Comment trouver son chemin à Cuba?

Application à télécharger avant le départ « OsmAnd«  : GPS gratuit sur smartphone (fonctionne hors connexion la carte étant téléchargée) et on n’a jamais eu besoin de demander notre chemin. Mais avec la seule carte je n’imagine pas la galère. Car cuba sans panneau on ne peut se repérer. La carte faisait même rire les cubains. Donc GPS ou demandez votre route. 

Que manger À CUBA?

Goûtez au bonnes langoustes cubaines. On appelle d’ailleurs les touristes à Cuba: des ventres à langoustes. Car tous les touristes profitent de l’occasion pour en manger plus que d’habitude.

Les Casa Musica : A tester

Il y a une Casa de la Musica dans chaque ville, c’est toujours sympa d’aller jeter un coup d’œil. Il y a de l’ambiance et souvent des groupes live le soir.

Comment se connecter à internet à Cuba?

Le WiFi est disponible près des églises ou dans les parcs (demandez à votre casa). Vous verrez tous  les gens assis entrain de consulter leur téléphone. Il faut acheter une carte à gratter (soit dans un magasin de telecom ou à un gars sur place qui en vendra). Très lent, juste ok pour les e-mails mais Facebook ne chargeait parfois pas.

Quel budget pour Cuba?

Retirez de l’argent dans les ATM ou à l’intérieur de la banque (prendre son passeport). On avait pris 500 EUR chacun pour changer sur place mais au final, on a pu retirer dans toute les grandes villes.

Idée des prix des logements, repas et bières

  • Casa particular entre 25 USD-35USD/ chambre
  • Repas dans une casa environ 10 USD le repas/pers
  • Petit dej environ 5 USD/pers (fruits, fromage , pain et charcuterie)
  • Bière: 1CUC par canette (la Crystal ou Bocanerro)
  • +/- 2.5 USD les cuba libre/mojitos

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec