06
févr.-2013

Livingston

Guatemala   /  
  • Une des rues de Livingston

  • Les nombreux pélicans à Livingston

  • Le cimetière coloré de Livingston

  • La Playa Blanca

  • Les chutes d'eau Seven Altars, près de Livingston

  • Soirée au Ubafu

  • Les rues de Livingston

  • Le lavoir

  • Le séchage des poissons

  • L'auberge de jeunesse Casa de la Iguana

Print Friendly

On ne vient pas à Livingston pour visiter mais pour s’imprégner de la culture et de l’ambiance chaleureuse de la ville et de ses communautés, qui sont pour la plupart d’anciens esclaves noirs qu’on appelle les garifunas. Livingston n’a pas grand chose à voir avec les autres villes du Guatemala, l’ambiance est très caraïbéenne et donc décontractée. Ce qui est agréable c’est qu’il n’y a aucun problème de sécurité. Par contre, il y a de nombreux chiens errants qui ont l’air de porter de nombreuses maladies.  Cette ville est avant tout connue pour la consommation de drogues, effectivement en rue on vous en propose très régulièrement.

Comment aller à Livingston ?

Livingston, située sur la côte caraïbe, n’est accessible qu’en lancha depuis Puerto Barrios (si vous venez de Guatemala City), ville qui ne vaut pas la peine de s’y arrêter et qui est plutôt mal réputée, ou depuis Rio Dulce, toute petite ville qui ne comporte pratiquement qu’une rue (si vous venez plutôt du nord, de Tikal).  Depuis Puerto Barrios, il faut se rendre au quai d’embarquement des lanchas, vous pouvez prendre un taxi surtout si la nuit est tombée, mais ça n’avait pas l’air très loin (même si les taxis vous diront le contraire). Notez que des lanchas partent également à la tombé de la nuit. Il n’y a pas d’horaires fixes, elles se mettent en route quand il y a assez de personnes à bord. Le trajet dure 30 min et est assez remuant.  Depuis Rio Dulce, il faut par contre compter 1h30 et à 2h, mais par contre le paysage est magnifique.

Arrivé à l’embarquadère de Livingston, si vous avez l’air d’un backpacker, vous serez sans doute accueilli par un local qui vous demandera si vous allez à l’auberge « Casa de Iguana », pratiquement la seule auberge de la ville, et voudra bien vous y emmener gratuitement. En fait, il reçoit une commission pour tous les clients qu’il ramène à l’auberge. Vous pouvez donc le suivre sans inquiétude et ne devrez rien payer. Il faut marcher un peu pour atteindre l’auberge et elle n’est pas facile à trouver car il faut passer dans une petite allée non éclairée qui n’est pas très visible de la route.

A ne pas manquer de faire à Livingston

Les plages sont peu nombreuses et pas terribles au Guatemala mais vous pouvez quand même en trouver quelques unes sympa comme la Playa Blanca. Cette plage n’est accessible qu’en bateau et est quasi déserte. L’eau n’est pas très claire mais c’est très agréable de s’y baigner néanmoins. L’excursion peut se réserver avec une agence (Happy Fish) et sera combinée avec la visite de cascades d’eau. Il faut compter 100Q pour le bateau, 10Q pour l’entrée sur la plage et 20Q pour l’entrée aux cascades. Emportez avec vous de bonnes chaussures qui vont dans l’eau pour les cascades, qui valent vraiment le déplacement. On reste environ 3-4h à la plage et 1h aux chutes. Vous pourrez déguster une spécialité locale à la plage, le  Coco Loco. C’est une noix de coco fraîche coupée avec du rhum dedans. Il y a un petit resto si vous avez faim, sinon le tour prévoit un petit sandwich mais il est pas terrible. Comptez 30 min de lancha pour le retour. Le départ se fait à 9h30 et vous serez de retour vers 15h30.

Une activité originale à faire: des cours de cuisine locale. Le Rasta Mesa vous propose de vous faire découvrir la culture Garifuna, que les habitants tentent de préserver à travers ce petit « centre culturel ». Les participants au cours aident la famille à préparer un plat typique directement dans leur maison. Le cours coûte 100Q par personne. On prépare à manger tout en discutant avec les différents membres de la famille. C’est très lent (le cours commençait à 14h environ et s’est terminé à la tombée de la nuit) mais on en apprend beaucoup sur les traditions et les coutumes Garifuna. Nous avions cuisiné du poisson dans du lait de coco fait par nos soins et de la bouillie de banane (on ne se souvient plus du nom malheureusement). Pendant qu’on était à table, des musiciens jouaient sur leurs djembés, maracasses ou encore un instrument rigolo composé de carapaces de tortues etc. Les petites filles des maisons voisines sont aussi venues danser et nous on invité à les rejoindre. Un excellent moment, très authentique! Par contre, une de nous trois n’a pas supporté la nourriture et a passé une bien mauvaise nuit.

Où manger à  Livingston ?

Un resto délicieux: Gaby! Il faut absolument tester les crevettes à l’ail… un pur régal! Si vous voulez tester un plat typique, prenez un Topado, c’est une soupe de différents poissons et crustacés, un délice pour seulement 60Q. Les hamburgers sont apparement très bons également et pas chers. Si tu viens de la Casa Iguana, dis le à Gaby et elle t’offrira peut-être, comme pour nous, la boisson gratuite.

Tilingo Lingo est un petit resto pas loin du bord de mer. Il est conseillé pour ses currys mais moins bon que Gaby!
Nous avons testé les crevettes à la diable qui étaient pas mal. Il y a une petite terrasse à l’avant et à l’arrière du resto dans un cadre assez beau avec vue sur la mer. Comptez environ 60Q/personne.

Passer la soirée à Livingston – vie nocturne

Beaucoup d’endroits ferment à la tombée de la nuit, même le weekend. Le Ubafu est très connu dans la ville, c’est le lieu où de jeunes groupes locaux jouent de la musique typique. Si il n’y a pas de lumière et que l’endroit semble fermé, frappez à la porte et la serveuse vous ouvrira peut être. Ils économisent l’électricité (qui est assez couteuse) et ferment les lumières quand il n’y a pas assez de clients. Après 15 minutes, des musiciens sont arrivés et ont commencé à jouer des morceaux rythmés, une sorte de concert privé car nous étions les seuls dans le bar. La serveuse s’improvise chanteuse également et la musique a attiré d’autres groupes de touristes en quête d’un endroit pour passer la soirée du vendredi! C’est une immersion totale dans la musique garifuna! Les boissons ne sont pas très chères.

dans quelle auberge loger à Livingston ?

Casa de la Iguana est la seule auberge de la ville, elle est aménagée avec de petites cabanes en bois. Le confort est assez rudimentaire mais l’ambiance et la sympathie du staff vous combleront. Une fois installés aux tables de la terrasse en bois, vous ne saurez pas partir. Tous les backpackers de l’auberge s’y retrouvent au matin pour le petit déjeuner et au soir pour leur très connues Happy Hours (souvent prolongées :-) )! Vous y apprendrez des nouveau jeux d’alcool (grâce au livre des jeux) et vous pourrez même goûter leur alcool fait maison à partir de Skittle (bonbons). Le meilleur cocktail reste le Jungle juice, une composition à base de rhum et un mélange de jus de fruit, c’est très bon! Le petit déjeuner est varié mais payant (environ 30 à 40Q).

Où se rendre après Livingston? Flores!

Si vous allez à Flores, réservez une lancha pour Rio Dulce. Départ à 9h ou 14h. La traversée dure environ 2h mais la rivière est magnifique. Avec la lancha du matin à 9h, il y a même quelques arrêts pour prendre des photos. On s’arrête pour visiter un point d’eau chaude (hot spring) mais ça n’a rien d’impressionnant, on peut également apercevoir de beaux oiseaux blancs dans les arbres lors de la traversée, les maisons sur pilotis des habitants le long de la rivière ou une partie de l’eau est recouverte de nénuphars. Vous verrez également, le long de la rivière, des maisons somptueuses qui contrastent totalement avec la pauvreté des villes. La lancha de 14h est plus rapide car elle ne fait pas d’arrêts photos. De Rio Dulce, vous trouverez pas mal de bus vers Flores.

Une question ? Un bon plan à ajouter ?

Partagez votre expérience avec les autres backpackers pour enrichir cet article ! N’hésitez pas à nous poser des questions ou nous laisser des commentaires ci-dessous, nous y répondrons avec grand plaisir !

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec