13
févr.-2013

Le lac Atitlan

Guatemala   /  
  • Le lac Atitlan

  • Le village de Santa Cruz La Laguna

  • Volcan autour du lac Atitlan à la nuit tombée

  • Coucher de soleil sur le lac Atitlan

  • L'église du village San Pedro

  • Les boutiques artisanales de Panajachel

  • Un cocktail au Garden Lounge pour profiter de la vue

Print Friendly

Le lac Atitlan, entouré de ses volcans et de ses petits villages, offre un panorama exceptionnel. Les villages qui l’entourent ont chacuns leurs spécificités et ne sont accessibles que par le lac, en prenant une lancha publique pour 10Q pour les trajets directs et 25Q lorsqu’il y a plus d’une station.  Ils vous diront un prix plus élevés donc il faudra négocier, ne vous laissez pas avoir. Les lanchas partent très régulièrement mais s’arrêtent vers 18-19h. Il est vraiment inutile de prendre des lanchas privées qui sont beaucoup plus chères et pas du tout plus confortables.

Combien de temps rester autour du lac Atitlan ?

Nous avons été un peu déçus de notre séjour sur le lac, mais peut-être à cause du ciel gris que nous avons eu. D’après nous, il faut compter seulement un à deux jours pour visiter quelques villages et profiter de l’atmosphère authentique de ce lieu, mais il n’est pas nécessaire d’y rester beaucoup plus longtemps si vous avez peu de temps pour voyager.  Avec une journée en plus, vous pouvez aussi vous baigner dans le lac, faire du snorkeling, du parapente ou des balades d’un village à un autre (on nous a conseillé de marcher de Santa cruz à San Marcos, 2h).

Quels villages visiter autour du lac atitlan ?

Panajachel est la ville principale, la plus touristique, mais il n’y a pas grand chose à y voir sinon faire le tour de ses nombreuses boutiques artisanales, toutes réunies sur la même longue rue principale.  Elle est facilement accessible depuis Antigua ou Chichicastenango, et constitue le point de départ de toute excursion vers les villages autour du lac.

Nous y avons mangé dans un restaurant Uruguyen dont on ne se souvient pas le nom, d’excellentes grillades de viandes entre 80 et 90Q et des énormes hamburgers excellents pour 20-30Q.

San Pedro La Laguna est le deuxième plus gros village, repère des backpackeurs et réputé pour ses jonkies. A voir: l’église San Pedro. En dehors de cela, se promener dans les ruelles sales et très escarpées, mais franchement ce n’est pas spécialement joli et il n’y a pas grand chose à faire. Attention, il y a deux ATM dans la ville et quand nous y sommes allés, aucun ne fonctionnait! Il semble qu’il y ait par contre pas mal d’animation le soir en weekend, mais nous ne l’avons pas testé.

San Marco est intéressante pour son atmosphère relax et sa population de hippies zen qui vous proposeront toutes sortes de thérapies naturelles, des plus classiques aux plus folles, des cours de yoga, méditation, des massages…

Santa Cruz La Laguna est le plus calme de tous ces villages, assez isolé avec son village en haut d’une colline. Il n’y a vraiment rien d’autre à faire qu’une petite ballade dans le village, d’où on a un beau panorama sur le lac. Les hotels, par contre, sont installés sur la rive, à l’écart du village. Allez prendre un verre et des Nachos avec une sauce guacamole absolument à tomber au Garden Lounge, pour observer le coucher de soleil sur le lac depuis ses sofas en tissu blanc. Vous pouvez également vous reposer dans un lit à baldaquin sur un petit ponton et prendre une photo qui fera rêver tous vos amis sur Facebook ;-)  Un peu cher la boisson, mais ça vaut la peine.

C’est là que nous avons pris notre auberge de jeunesse, La Iguana Perdida. Le grand plus de l’auberge est ses repas conviaux le soir avec entrée, plat et dessert pour 60Q (6€). Il faut s’inscrire dans la journée et le soir venu, tout le monde s’installe autour de quelques grandes tables pour partager un repas. C’est très sympa. Le vendredi soir, il y a une Trivia Night, avec un jeu de questions de culture générale et le samedi soir, ils organisent un BBQ costumé auquel on n’a pas pu participer car on est parti dans la journée, mais qui avait l’air bien sympa. Par contre, il est impossible de sortir le soir car il n’y a strictement rien dans le village et les lanchas ne fonctionnent plus à la tombée de la nuit. Par ailleurs, certaines chambres n’ont pas l’électricité donc il faut bien préciser que vous voulez une chambre avec électricité (et oui, c’est pas une blague), on est réveillé très tôt le matin par des cailloux qui tombent sur le toit, sans locker la porte de l’intérieur reste ouverte, ce qui est très embêtant, les lockers sont presque tous cassés et les douches sont vraiment rudimentaires. Un de nos amis y est tombé sur un scorpion. 40Q pour un dortoir avec électricité et 30Q pour un dortoir sans électricité. L’auberge propose des activités de plongée, tissage, yoga le matin et trekking dasn els volcans.

Nous n’avons pas testé Santiago, qui est un peu plus éloigné et donc moins visitée des touristes probablement.

Où aller après le lac Atitlan ?

Depuis Panajachel, vous pouvez seulement aller à Chichicastenango ou Antigua via les shuttles ou les bus publics. Attention, il n’y a aucun moyen de se rendre directement à Semuc-Champay par exemple. Pour joindre Guatémala City, il y a 4 shuttles par jour (6h, 9h30, 12h et 16h) pour 175Q. Il n’y a pas vraiment moyen de négocier.

Une question ? Un bon plan à ajouter ?

Partagez votre expérience avec les autres backpackers pour enrichir cet article ! N’hésitez pas à nous poser des questions ou nous laisser des commentaires ci-dessous, nous y répondrons avec grand plaisir !

1

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Les commentaires sont fermés.

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec