30
nov.-2009

New York

USA   /  
  • Vue de New York depuis le ferry pour Liberty Island

  • La 5ème avenue

  • Vue sur New York depuis Central Park

  • La statue de la liberté

  • Times Square de nuit

  • La patinoire de Central Park

  • Central Park

  • Vue depuis l'Empire State Building

  • Broadway

  • Dans les rues de New York

  • Times Square de jour

  • Central Park à l'automne

  • Central Park

Print Friendly

A New York, attendez-vous à vous en prendre plein la vue… La ville est à la fois majestueuse avec ses gratte-ciels à perte de vue à Manhattan, multiculturelle avec ses quartiers de Chinatown et Little Italy, empreinte d’histoire sur la Liberty Island et Ellis Island, sereine dans son immense Central Park et agitée dans la 5ème avenue bordée de nombreux magasins… C’est une ville où on ne s’ennuie jamais. Comptez minimum 3 jours pour en visiter les principales curiosités.

Se déplacer et se repérer a New york

New York est divisée en 5 arrondissements: Manhattan, qui est le centre-ville de New York, et les quartiers périphériques, à savoir le Bronx, le Queens, Brooklyn et Staten Island. Le quartier de Harlem est situé au nord de Manhattan, au-dessus du Central Park. Les quartiers de Soho, le Financial District, Little Italy ou Chinatown sont également dans Manhattan. La ville est tellement immense que vous devrez utiliser les transports en commun.

Déplacez-vous en métro. Vous pouvez acheter vos tickets aux guichets automatiques :
- Le Fun Pass : 7$ valable dans tous les bus et métros pour une journée.
- La carte 5 coupons (+1 gratuit) : 10$ (6 trajets)
- La carte pour 7 jours : 24$, qui vaut le coup dès qu’on reste plus de 4 jours.

Se déplacer en taxi est mythique et peut même être rentable si vous êtes à plusieurs (nous avons payé 60$ pour un parcours de 45 minutes).  Une lumière sur le toit indique si le taxi est libre. La plupart des chauffeurs sont étrangers et connaissent relativement mal la ville, donc indiquez leur bien le numéro de rue et ayez toujours de petites coupures sur vous car ils n’ont pas toujours de monnaie.

A ne pas manquer à New York :

Faire un tour à Central Park, et pourquoi pas un pic-nic en achetant votre repas à emporter sur la 8ème avenue. Le parc est superbe, un vrai havre de paix au milieu de ces immenses buildings, avec la lumière du soleil qui traverse les branches des arbres, les nombreux joggeurs et les cris enthousiastes des gamins qui jouent au football américain, ou encore les calèches tirées par des chevaux qui donnent un charme incontestable au parc. Passez dans Strawberry Fields, devant le mémorial du mythique John lennon, qui a été érigé là où le musicien a été assassiné, et, en hiver, enfilez vos patins à glace pour profiter de la patinoire en plein air de Central Park!

La 5ème avenue. Emerveillez-vous devant les magasins de luxe aux vitrines somptueuses et aux décorations très recherchées. Vous passerez devant Gucci, Cartier, Prada, Louis Vuitton, Armani, Tommy Hilfigher… puis vous arriverez aux magasins meilleurs marchés: Esprit, Zara, H&M, etc. Pour les fans, ne manquez pas le magasin Apple, du côté de Central Park, qui est immense et particulièrement impressionnant (surtout son ascenseur) !

Dans la 5ème avenue, vous passerez devant l’immense bâtiment du Rockefeller Center.  A Noël, il y a un sapin géant et des anges de part et d’autres de la fontaine.

Montez au sommet de l’Empire State Building (18$ l’entrée); gratte-ciel de 102 étages, le plus haut de la ville, d’où vous pourrez profiter d’une vue à 360° sur New York! Mais avant cela, il vous faudra supporter une file qui, pour nous, a duré 2 HEURES ! Le genre de file dont on ne voit jamais le bout, où on entre dans une nouvelle salle en pensant que cette fois, on va enfin prendre l’ascensseur, mais qu’en réalité c’est pour mieux refaire une nouvelle file ! Mais ça vaut le coup… La vue est vraiment magnifique. La nuit tombée, vous pourrez assister au spectacle somptueux des illuminations de la ville. L’Empire State Building a été inauguré en 1931 et est le plus grand immeuble de New York, après que l’attentat du 11 septembre 2001 ait causé la destruction des tours jumelles du World Trade Center. C’est un des symboles les plus célèbres de New York.

De nuit, passez par Times Square, avec tous ses panneaux publicitaires et ses lumières! Passez par le magasin M&Ms. 

Rentrez dans la gare centrale de New York, très jolie.

Visitez les bâtiments de l’ONU. Notre prochaine station est la gare centrale de New York, très jolie, puis

Prenez le ferry vers Liberty Island, l’île de la Statue de la Liberté et Ellis Island, une île remplie d’histoire puisqu’elle fut de 1892 à 1954 l’entrée principale des immigrants qui arrivaient aux Etats Unis, et de ce fait le symbole de l’immigration vers le nouveau monde et le rêve américain. Bien sûr, il vous faudra faire environ 1h30 de file d’attente avant de monter sur le bateau. Dans la queue, vous êtes à l’extérieur et vous pouvez goûter des spécialités de New York : bagels et peanuts… La Statue de la Liberté fut offerte aux Etats Unis par les Français en 1886 pour célébrer le centenaire de la déclaration d’indépendance américaine et en signe d’amitié entre les deux nations. C’est l’ingénieur Gustave Eiffel qui s’est occupé de la structure interne de la statue. La statue est devenue un des symboles des Etats Unis et représente la liberté et l’émancipation vis-à-vis de l’oppression.

Traversez le quartier des affaires de la ville, et passez par la mythique Wall Street, avec la bourse de New York et le taureau symbole de la toute puissance de Wall Street ! Un peu plus loin, vous tomberez sur le Ground 0, là où se dressaient les tours jumelles du World Trade Center avant le 11 septembre 2001…

Assistez au coucher du soleil et à l’illumination de la ville sur le pont de Brooklyn. Le pont de Brooklyn fut autrefois le plus grand pont suspendu du monde, il relie Manhattan au quartier de Brooklyn. Nous n’avons pas eu le temps de la faire mais il y a une belle balade à faire de 4,5 km avec des vues exceptionnelles sur Manhattan, le Pont de Brooklyn et la Statue de la Liberté : la Brooklyn Heights Promenade.

Promenez-vous dans le quartier de Chinatown et mangez-y un plat asiatique. Vous allez être surpris du changement d’ambiance. Difficile de croire que vous êtes toujours à New York. Ici vit la plus grande communauté asiatique résidant hors d’Asie. Tous les magasins portent des inscriptions chinoises, et vous ne rencontrerez presque que des asiatiques dans la rue. Les restaurants sont assez sales et ne vous donnent pas du tout l’eau à la bouche. Mais vous finirez bien par trouver ce qui vous convient.

A quelques pas de Chinatown, laissez-vous surprendre par un changement d’ambiance total avec le quartier de Little Italy, le plus ancien quartier « ethnique » de New York. C’était un coup de foudre ! Les restaurants animés, les pâtisseries aux douceurs appaitissantes (certains font même la file devant certaines pâtisseries renommées)… tout respire le doux parfum de la Méditerranée, et pendant un moment on retrouve notre chère Europe ! Ne résistez pas à l’envie d’entrer dans un de ses cafés pour goûter un tiramisu ou de ses nombreuses pizzerias. La pizza était très bonne, bien qu’on en trouve des meilleures encore chez nous!

Promenez-vous dans le quartier bourgeois bohème de New York: East Village, dans Greenwich Village. C’est l’un des quartiers préférés des français expatriés.  Le West Village est plus surprenant, par ses bâtiments assez bas et le plan sinueux de ses rues qui contrastent avec le reste de Manhattan. Les fêtards apprécieront l’ambiance nocturne de ce quartier. C’est apparemment LE quartier des bars branchés pour faire la fête.

Enfin, faites un tour à Soho, le quartier branché où les galeries d’art se mêlent aux cafés.

Bons plans pour aller voir un spectacle à Broadway 

Ne manquez pas d’aller voir une comédie musicale sur Broadway. C’est un MUST à New York! Deux solutions pour payer vos tickets moins chers:

  1. Les Student Rush Tickets: si vous êtes étudiants, sont définitivement les plus avantageux ! Nous avons obtenus des places au premier rang en mezzanine pour Mamma Mia en achetant en last minute (2h avant) pour 31$ alors qu’ils coûtent normalement 116$. Les tickets vont généralement de 20 à 30$. Il faut se rendre au guichet de la comédie musicale que vous désirez voir dès qu’elle ouvre le matin (souvent vers 10h du lundi au samedi et à midi le dimanche). Certains spectacles ne vendent des Rush Tickets que quelques heures avant que la performance ne commence.  Assurez-vous bien d’avoir votre carte d’étudiant avec vous!
  2. Si vous n’êtes pas étudiant, vous pouvez toujoures espérer avoir des billets à moitié prix en vous rendant dans un kiosque de TKTS Discount. Il y en a un sur Times Square, un sur South Street Seaport et un sur Downtown Brooklyn. Il faut réserver le jour même pour la représentation du soir. Malheureusement il n’y a pas tout, mais le choix est assez large. En fait, tout dépend des jours, et surtout de l’heure où vous arrivez. Cela ouvre à 11h du matin, donc si vous arrivez à 13h, il ne restera que les moins connus ou que les réductions moins avantageuses!!! Les réductions vont de -10% à -50%. Nous avons été découragés par l’immense file devant le kiosque. Donc, arrivez au plus tôt et prenez patience!

Où MANGER à New York ?

On trouve à New York les même grandes chaînes de fast-food et de restaurants américains que partout ailleurs aux USA : consultez notre article sur les endroits à ne pas manquer lors d’un séjour au pays de l’Oncle Sam.

Pour du plus atypique, rendez-vous au « Jekyl & Hide« , un restaurant sur le thème de l’horreur. La déco est terrible et il y a même des petits spectacles joués par des personnages étranges… Par contre, la bouffe n’y est pas géniale et le prix est un peu cher.

Pour manger chinois, ne manquez pas Chinatown, bien que les restaurants ne sont pas très luxueux, c’est le moins qu’on puisse dire… Nous avions quand même trouvé un vietnamien propre, bon et pas trop cher, dont je ne me souviens plus le nom malheureusement.

Pour des pizzas, direction le quartier de Little Italy. Les pizzas ne sont pas aussi bonnes qu’en Italie, mais au moins ce sont de vrais pizzas à l’européenne, ce qui change un peu du Pizza hut :-)

Pour un petit creux, ne manquez pas la Magnolia Bakery, une boulangerie très connue à New York pour ses cupcakes ! Il s’agit de délicieux petit gâteau de type muffin avec un nappage crémeux délicieux par dessus!

Un conseil: partir le weekend de Thanksgiving !

Nous sommes partis fin novembre, le weekend de la Thanksgiving. C’est un weekend idéal pour visiter New York pour plusieurs raisons:

  1. Le jour de Thanksgiving, tous les ans depusi 1942, le grand magasin Macy’s organise une grande parade en musique.  Il s’agit de faire défiler des énormes ballons aux effigies de personnages de dessins animés. Les rues sont tellement bondées qu’il est difficile de se déplacer. On a pu apercevoir Dumbo, Dora l’exploratrice, un Shtroumpf, le Père Noël et Hello Kitty.
  2. Le lendemain de Thanksgiving, c’est le Black Friday ! Tous les magasins font de grosses réductions ce jour-là (à tel point que certains magasins ouvrent à minuit et les gens font la file en dehors du magasins pendant des heures avant l’ouverture!).  Au H&M, les vestes d’hiver étaient à 50% + « buy one, get one free » (j’ai acheté un manteau à 11€). C’est aussi une ambiance géniale où on ressent la frénésie des achats avant Noël…
  3. A cette période de l’année, vous pourrez déjà admirer toutes les décorations de Noël !
  4. Le temps n’est pas encore trop froid, nous avons même eu du soleil.

Pour info, la Thanksgiving est une fête typiquement américaine qui trouve son origine dans les premiers temps de la colonisation du territoire américain. Une fois débarqués, les colons eurent toutes les peines à survivre et près de la moitié de l’effectif initial périt de maladies et de difficultés d’acclimatation. Les plus chanceux durent en grande partie leur survie aux autoctones qui leur offrirent de la nourriture et leur apprirent à chasser et à pêcher. C’est pour célébrer les premières récoltes et les offrandes faites aux colons que la fête de Thanksgiving fut décrétée. Aujourd’hui, il s’agit plutôt de remercier ses proches pour tout le bonheur que l’on a pu recevoir au cours de l’année.

Où loger à New York ?

Nous ne recommendons pas notre auberge de jeunesse, le Jazz On The Villa (12 W 129th street), dans Harlem.  Les lits superposés étaient des planches de bois qui bougent au moindre mouvement et il n’y avait pas de salle de bain, seulement des douches et deux wc pour 12 ! On ne s’attendait pas au grand luxe, mais là c’était un peu limite quand même. En plus, les lits sont vraiment collés les uns à côté des autres, on n’a vraiment aucune espace personnel. Seul avantage: sa situation.

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec