05
nov.-2015

La cuisine Sri-Lankaise

  • Rice & curry

  • Kottu Roti

  • Hopper

  • Rottis

  • Samosas and other snacks

  • Sri lankan snacks in the train

  • Sri Lankan curry

  • Kottu Rotti

Print Friendly

La cuisine Sri Lankaise est savoureuse et délicieusement épicée.  Si vous voulez manger dans les endroits locaux, il va falloir que vous supportiez le chili car les plats sont généralement très épicés, même plus qu’en Inde. Mais si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas, il y a aussi de nombreux plats sans chili et les restaurants plus touristiques adaptent leurs plats pour les touristes. Nous avons même dû demander pour qu’ils ajoutent du chili parfois :-)  Sinon, beaucoup de plats Sri Lankais sont à base de poulet et il y a toujours une option végétarienne.

Les plats sri lankais à goûter absolument

Les plats traditionnels sont le fameux Rice & Curry, qui se compose comme son nom l’indique de riz avec différents petits plats de légumes et de viande. C’est très différent des curry indiens, il ne s’agit pas ici d’un plat de viande qui baigne dans de la sauce, mais d’environ 5 à 8 plats, comprenant généralement un plat de Dhal Curry (curry de lentilles), Pumpkin Curry (curry de potiron), Bean Curry (curry de haricots), pommes de terre,  un Papadum (espèce de chips qui sont en fait des galettes de farine de lentilles frites) ou encore un chutney épicé appelé Sambal. Généralement, pour cuisiner tous ces plats, cela prend beaucoup de temps, donc dans certains restaurants il faut le commander 2h à l’avance.

Un autre plat typique qu’on trouve vraiment partout au Sri Lanka, que ce soit en rue ou dans les restaurants, est le Roti, une pâte qu’on peut fourrer et qui n’est pas épicé. Il existe également une spécialité avec du Roti coupé en petits morceaux, de la viande et des légumes qui s’appelle le Kottu Roti, c’est délicieux ! Un must !

Un plat importé de Chine mais adapté à la sauce Sri Lankaise et qu’on vous recommande fortement : les Devilled ! Il y en a différentes sortes selon la viande ou le poisson qu’on choisit : Devilled prawns, Devilled cuttlefish, Devilled chicken… Ces plats sont cuisinés avec une sauce un peu type chinoise mais épicée. Délicieux !

Enfin, ne manquez pas les nombreux snacks de rue si vous aimez la nourriture épicée. Ils en vendent également dans les trains. Vous y trouverez différentes sortes de Samosas absolument délicieux !!  A Colombo, les marchands ambulants le long de la plage proposent également une spécialité intéressante: l‘Isso Vadai, un espèce de chips à base de farine de lentille avec 3 ou 4 crevettes entières (avec la tête) frits… Une expérience :-)

Pour le petit déjeuner, les Sri Lankais ont l’habitude de manger des Hoppers, une fine couche de pâte croquante accompagné généralement d’un mix d’onions et d’épices.

En dessert, la spécialité c’est le Curd & Honey, un yaourt au lait de buffle avec un couli de miel. C’est divin ! Ne manquez pas non plus les morceaux de mangue qu’on trouve parfois dans des commerces ambulants en rue.

Comment manger à la façon sri lankaise ?

Mangez à la façon sri lankaise, c’est-à-dire à l’aide de votre main droite ! La technique consiste à prendre la nourriture au bout des doigts et la pousser dans votre bouche avec votre pouce. Mais pas d’inquiétude, on vous fournira partout des couverts si vous préférez ne pas utiliser vos mains :-)

Où manger local et pas cher au Sri Lanka?

Nous vous recommandons vivement de tester les petits « restaurants » locaux qui sont aussi très bon marchés ! Attention, ces endroits locaux sont parfois appelés « Hotels » ce qui peut prêter à confusion. On peut s’en sortir pour un repas à un ou deux euros! Honnêtement, ça peut peut-être paraître moins propre que des restaurants touristiques mais on n’a jamais eu le moindre problème et c’est 100% authentique !  Dans les restaurants plus touristiques, les guesthouses et les hôtels, les prix sont bien supérieurs, environ 10€ pour un repas. De plus, les plats sont alors adaptés pour les touristes (moins épicé).

Que boire au Sri Lanka?

Côté boissons, vous ne passerez bien sûr pas à côté de la bière locale, la Lion Lager. Une alternative est la Three Coins, une autre bière locale. Autre alcool local à tester: l’Arrack.

Prenez de l’eau en bouteille plutôt qu’au robinet, c’est plus sûr sinon vous risquez d’être malade. Personnellement, on a détesté les sodas et jus en bouteille locaux… plein de colorants, préférez des jus frais. N’hésitez pas à goûter une noix de coco fraîche vendue en rue, son jus est délicieux. Vous serez sûrement surpris par la couleur de la noix de coco, qui est orange ou verte !

2

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec