07
juil.-2017

Tourisme responsable: Comment voyager et en faire bénéficier les populations les plus pauvres?

Avant de partir   /  
Print Friendly

En voyageant dans les pays en développement, vous avez le pouvoir d’aider directement les populations les plus pauvres par vos décisions de consommation: en mangeant dans les bouis-bouis locaux plutôt que les grandes chaînes, en achetant à des artisans,  ou en logeant dans des guest houses, vous participez à faire vivre l’économie locale. Mais pourquoi pas aller plus loin? Voici quelques conseils supplémentaires pour vous permettre d’optimiser votre impact positif.

Réservez vos tours et logements via des entreprises sociales

Il existe plusieures entreprises sociales qui proposent aux touristes des expériences de voyages uniques et dont tous ou une grande partie des bénéfices sont utilisés pour le développement des communautés locales. Voici une liste non exhaustive de certaines d’entre elles. Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous contacter et nous serons ravis de les ajouter à la liste!

Visit.Org

Visit.org recense les entreprises sociales dans le tourisme. Toutes les organisations présentées sur la plateforme opèrent avec l’implication des populations locales, réinvestissent 100% des profits pour la communauté, respectent les traditions locales et sont pensées avec le respect de l’environnement. Au Sri Lanka, par exemple, vous pouvez cuisiner avec des femmes locales ou visiter un temple boudhiste en soutenant les fermes locales.

Visit.org social entreprise tourism

Reality Tours and Travel (Inde)

En Inde, Reality Tours and Travel offre depuis 11 ans des expériences locales inoubliables (des balades en vélo aux visites de villages et de bidonvilles), et 80% des profits sont versés directement à Reality Gives, une association qui conduit des programmes éducatifs de qualité dans ces mêmes régions d’Inde.

Reality Tours and Travel

Sumba Hospitality (Indonésie)

Cette fondation est à la fois un hôtel et une école en hôtelerie, situé sur l’île de Sumba, en Indonésie, et lancée par deux belges. Elle a pour objectif de fournir des opportunités d’emploi aux habitants de l’île et de casser le cercle vicieux de la pauvreté tout en protégeant l’environnement et leur culture. Comment? L’hôtel et son restaurant permettent aux étudients de pratiquer leurs connaissances en hôtelerie et restauration. Une ferme organique responsable sur le campus permet également aux étudients d’apprendre les méthodes pour mieux cultiver la terre et ces produits sont utilisés dans le restaurant.

sumba hotel

Mountain Resiliency (Népal)

Moutain Resiliency offre des treks dans les montagnes Himalayas au Népal. Les revenus de ces expéditions sont utilisés pour financer leurs programmes d’agriculture durable dans les camps de réfugiés Tibétains.

Mountain resiliency social enterprise

Backstreet Academy (Asie)

Backstreet Academy est une plateforme de voyage née au Népal qui permet de rencontrer des artistes et artisans locaux dans toute l’Asie, qui peuvent vous initier à leur art ou leurs pratiques, que ce soit la pêche traditionnelle ou les techniques de cuisine de leur pays. Ces artisans locaux ont été sélectionnés et coachés par Backstreet Academy. L’entreprise a créé un programme spécial pour permettre aux artistes et artisans en difficulté de gagner un revenu additionel et une reconnaissance pour leur savoir-faire. Contrairement aux entreprises précédentes, Backstreet Academy ne reverse pas tous ses profits à la cause mais tente d’allier but lucratif et cause sociale.

backstreet academy social enterprise

SaveAGram (Inde)

Initialement conçue pour fournir un flux de revenus stable aux villages impactés par les inondations dans l’Himalaya, SaveAGram offre une chance unique de vivre le style de vie des villageois locaux en Inde,  en appréçiant des repas faits maison, en profitant des activités offertes par la région et en logeant dans les maisons des villages traditionnels. Après un pilote dans le village de Gaja, dans l’Himalaya indien, SaveAGram a étendu l’expérience avec un village du Kerala, dans le sud verdoyant du pays.

saveagram

G ADVENTURES

Cette entreprise, née en Amérique Latine, offre depuis 20 ans des tours responsables pour tous types de voyageurs en travaillant directement avec la fondation Planeterra pour minimiser l’impact négatif sur les destinations, promouvoir les solutions responsables et la croissance économique des communautés locales.  G Adventures travaille avec des petites entreprises locales pour s’assurer que l’argent des touristes participe au développement du pays.

G Adventures

SUMAK TRAVEL (Amérique Latine)

Cette agence propose des tours uniques et authentiques en Amérique Latine, dans le respect des populations locales et de l’environnement. Tous les profits sont réinvestis pour augmenter le nombre de communautés et destinations avec lesquelles Sumak Travel travaille.

Ecowave Travel (Sri Lanka)

Cette agence de voyage, qui propose des tours uniques incluant la visite de villages au Sri Lanka, réinvestit tous les bénéfices pour soutenir les fermes locales.

farms sri lanka

Logez chez l’habitant

Evitez les chaînes et choisissez des logements chez l’habitant.  Vous en trouverez sur TripAdvisor, Homestay, Stayzilla (en Inde), AirBnB, etc. C’est souvent moins cher, et plus authentique.

Rendez service aux enfants qui mendient: ne leur donnez rien!

Il est facile d’avoir le coeur sur la main face à des situation de mendicité, notamment en Inde et en particulier pour des enfants.  Cela peut vous arracher le coeur mais il vaut mieux verser cet argent à une oeuvre de charité qui participera à éduquer ces enfants, nourrir les nécessiteux ou apprendre un métier aux exclus, plutôt que de les habituer à la mendicité et les inciter à ne pas aller à l’école.

Il faut bien comprendre que pour ces jeunes, il est en effet plus rentable de mendier que d’aller à l’école. Pire encore, ces mendiants pourraient être les victimes du trafic d’humain par des groupes mafieux organisés qui a lieu dans certains pays, et vous contriburiez alors à financer ce trafic. Ces enfants sont souvent affamés pour être émaciés et pleurer, ou amputés ou défigurés afin de susciter davantage d’empathie auprès des touristes.

Parrainez un enfant et rendez-lui visite

Lors d’un voyage en Inde, nous avons rencontré un couple de français qui venait de rendre visite à leur filleule au Népal. C’était la 3ème fois qu’ils fesaient le voyage. Grâce à leur parrainage, la jeune népalaise a pu recevoir une éducation en médecine et aider sa famille à s’en sortir. Elle considère ce couple comme sa deuxième famille.

Parrainer l’éducation d’un enfant vous permet non seulement d’aider toute une famille ou une communauté dans le besoin à s’en sortir, mais vous donne également l’occasion de faire de votre voyage une expérience inoubliable, en entrant dans l’intimité d’une famille et en créant des liens forts avec elle. Vous devenez une personne très importante dans la vie et le coeur de l’enfant.  Vous pouvez suivre ses progrès.  Je parraine désormais une jeune étudiente en informatique au Sri Lanka.

Il existe de nombreux sites permettant de parrainner un enfant :  Un enfant par la main, Vision du monde, Partage, Plan International, Pomme Canelle (Népal), Solhimal (Népal), Sel France, Educate Lanka (Sri Lanka),etc.

children-indonesia

0

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec